28/10/2012 – Lima : couch-surfing et corruption

Arrivée à Lima ce dimanche 28 octobre. Nous nous rendons à l’appartement de Daniel où Belén avait passé deux jours, par le biais de couch-surfing, avant de rentrer en Argentine (lors de son voyage en Bolivie et au Pérou en 2011). C’est ici-même, un an et demi auparavant, qu’elle avait acheté son premier livre pour apprendre le français. Nous avons contacté Daniel avant de venir, il est de sortie mais a laissé les clefs de l’appartement au gardien de l’immeuble pour nous.
Nous nous installons et rencontrons Daniel qui revient dans la soirée. Un mec tranquille, intéressant et généreux. Il vit dans le quartier de San Isidro, un quartier plutôt classe de Lima avec plein d’immeubles de bureaux.
Pendant notre séjour ici nous profiterons de la cuisine avec four pour cuisiner un maximum et partager quelques bons repas avec notre hôte (célibataire, la trentaine, qui achète plus à emporter qu’il ne cuisine) : poulet basquaise, poisson en papillote, spaghettis carbonara, crêpes, tartes aux fraises…

Nous profitons d’être dans la capitale pour faire faire les réparations et l’entretien de la 205. Nous faisons changer les amortisseurs avant qui sont morts (l’un souffre depuis Arequipa, l’autre vient de nous lâcher), remplacer une gomme de la rotule de direction et faire la vidange (nous avons fait près de 11 000 kilomètres depuis la dernière vidange à Misiones début juillet). Le tout pour l’équivalent de 160€, pour ceux qui connaissent les prix en France, c’est plutôt intéressant.

Nous profitons également d’être dans la grande ville pour se faire un ciné, visiter le zoo (avec quelques animaux du pays et plus particulièrement de la forêt amazonienne : le petit singe Fraile ou singe-écureuil, le singe-araignée, le tapir…) et trouver un chargeur pour ma tondeuse – qui a été volé avec mon sac à dos à Tacna. Je vais enfin pouvoir me raser et me couper les cheveux !

Jeudi 1er novembre un colombien et une colombienne débarquent chez Daniel (et ce n’est pas un couple contrairement à ce que nous pensions), ils passeront deux jours avec nous avant de partir visiter Cuzco et le Machu Picchu.
Ce même jour nous allons visiter un peu la ville tous ensemble, accompagnés de notre guide Daniel.

Nous allons visiter le Musée d’archéologie de Lima dans lequel nous apprendrons que les incas ne sont qu’une toute petite partie des civilisations précolombiennes (avant Colomb).
Depuis -3000 avant J.C. c’est une multitude de civilisations qui se sont développées dans tous les coins du Pérou avant la conquête inca. La civilisation inca débute aux alentours de 1100 après J.C. et, au 15ème siècle, ils réussissent à bâtir un empire gigantesque (le Tawantinsuyo : depuis l’Equateur jusqu’à la moitié nord de l’Argentine) en assimilant toutes les populations locales. Cet empire ne tiendra pas longtemps, à peine un siècle, dérouté par l’arrivée des conquistadors espagnols et leur victoire en 1532.

Nous découvrons quelques sites majeurs de ces cultures ou civilisations, ainsi que leurs arts et coutumes. Des milliers de céramiques (plus ou moins colorées, plus ou moins sculptées selon les cultures), des instruments de musique, des outils et quelques objets, bijoux en or massif…
Tout ce riche monde pré-inca nous donne un tas d’idées de visites pour la suite de notre voyage.

P1010206
Masque et toison en or de la culture Lambayeque

P1010210
Quelques céramiques pré-incas

Voici une liste des principales cultures pré-incas que nous avons rencontrées jusqu’à maintenant ou que nous allons rencontrer lors de la suite de notre voyage au Pérou :

Côte sud :
Paracas : -700 avant J.C. à 200 après J.C.
Nazca : -200 avant J.C. à 600 après J.C.

Côte centrale :
Sechín : -1800 à -1200 avant J.C.

Sierra (montagnes) centrales :
Chavín : -1200 à -200 avant J.C.

Côte nord :
Moche (se prononce “motché”) : 200 à 700 après J.C.
Lambayeque : 700 à 1375 après J.C. (a succédé la culture Moche)
Chimú : 1100 à 1470 après J.C. (a conquis la culture Lambayeque et a été conquise par les incas)

Sierra nord :
Cajamarca : -200 avant J.C. jusqu’au 15ème siècle (a été conquise par les incas)

Selva (forêt amazonienne) nord :
Chachapoyas : 900 à 1470 après J.C. (a été conquise par les incas)

Une fois la visite du musée terminée nous allons nous balader dans les quartiers touristiques de Lima : au parc de l’amour de Miraflores – quartier situé en haut des falaises en bord de mer – et dans le quartier de Barranco, un vieux quartier très joli.

P1030939
Le Parc de l’Amour de Miraflores (à droite Daniel, au milieu les colombiens)

P1030948
Sur le Pont des Soupirs de Barranco

Notre dernier après-midi à Lima nous allons acheter du matériel pour notre micro-entreprise ambulante de vente de bijoux et d’artisanat, nous avons besoin de matériaux pour travailler : fil de couleur et perles (de toutes tailles, toutes les couleurs). Un tout petit investissement avec lequel nous allons pouvoir fabriquer pas mal d’articles.

En revenant, dans le bordel de la circulation à Lima, je fais demi-tour au même endroit que d’habitude – il y a un panneau qui dit que c’est interdit mais tout le monde le fait et ça nous fait économiser pas mal de temps dans les embouteillages pour rentrer à la maison – mais cette fois-ci les flics étaient à l’affût…
Ils nous arrêtent en moto, nous disent que nous avons commis une infraction… Je n’ai rien à dire, j’ai joué et j’ai perdu…
L’un d’eux nous dit que l’amende est de 400 soles et que nous ne pourrons pas sortir du pays sans l’avoir payée, très bien… Puis il commence à nous demander d’où on vient, ce qu’on fait, pour finalement nous expliquer qu’il aimerait bien nous “appuyer” (en d’autres termes ne pas nous mettre l’amende) mais qu’il touche une commission sur les amendes qu’il délivre et qu’avec une petite “collaboration” il nous laisserait partir sans répercussions. Bueno… Il nous passe un livret afin qu’on y glisse un billet, j’y mets un billet de 20 soles et lui rends le tout. “Si peu?! Si vous voulez que je vous aide il faut être un peu plus généreux.” nous répond-il ! Je lui ajoute un second billet de 20 soles et il nous souhaite bonne route et bon voyage.

Voilà, notre premier policier corrompu ! Ce genre d’épisode laisse une certaine amertume mais bon, mieux vaut payer 40 soles que 400 ou que d’avoir des problèmes à la douane en sortant (surtout avec une voiture qui est toujours au nom d’Aymeric – ce qui ne pose pas trop de problèmes jusqu’à maintenant vu qu’ils ne cherchent pas trop quand ils voient les documents en français. On m’a bien demandé une fois, j’ai répondu que c’était le nom du vendeur, c’est passé sans soucis).

Avec cette aventure nous arrivons en retard à notre rendez-vous, nous devions rencontrer Andrés à 18h en bas de l’immeuble de Daniel. Nous sommes en retard mais nous le rencontrons sur le départ après avoir attendu une demi-heure sans avoir de nos nouvelles. Andrés est une autre connaissance de couch-surfing de Belén à Lima, il l’avait hébergée avant qu’elle reprenne l’avion pour Buenos Aires en mars 2011. Ce soir il est venu avec sa copine, une espagnole d’Ibiza qui est venue pour travailler à Lima et qui finalement s’est installée ici. Nous allons discuter dans un bar/restaurant en buvant un coup et en goûtant quelques douces spécialités de Lima : el Suspiro Limeño et la torta de Tres Leches. Notre histoire avec le policier énerve un peu Andrés qui nous avoue que c’est très courant au Pérou. Moi j’ai un peu de mal à suivre l’espagnole qui parle très rapidement avec un accent très prononcé (l’espagnol d’Espagne est très différent et parait assez agressif pour une oreille habituée à l’Amérique du Sud) mais nous passons une super soirée.

P1040075
Buena onda ces deux-là !

Samedi 3 novembre, jour de notre départ, quand nous nous levons les colombiens sont déjà partis prendre leur avion pour Cuzco. Ils ont laissé un mot de remerciement pour Daniel et pour nous, ainsi qu’un billet de 20 dollars pour nous ! Nous ne comprenons pas bien le sens de ce don, peut-être une petite aide pour la poursuite de notre voyage ou en gage de remerciement pour avoir cuisiné et avoir partagé nos repas avec eux ou encore pour les conseils que nous leur avons donnés pour leur visite de Cuzco et du Machu Picchu… Bref, un petit cadeau inattendu !

Avant de partir Daniel nous offre un Guide du Routard (de Pérou et Bolivie) que des voyageurs ont laissé chez lui : Bel deviendra plus tard une adepte de ce guide (en français) – surtout pour ses sections histoire et culture – qu’elle me lira de temps en temps lors des longues journées de route.

Cette étape à Lima aura été agréable malgré le fait que je ne suis pas trop à mon aise dans les grandes villes (beaucoup de monde, de bruit, manque d’air, de végétation, c’est le bordel pour circuler…). Ce fut un séjour riche en rencontres. De plus, en parlant de coût, c’était sûrement le meilleur endroit pour faire les réparations/entretien de la voiture.

Nous quittons Lima dans l’après-midi, après une heure et demie pour traverser la moitié de la ville dans les bouchons.
Direction Huarmey, un petit pueblo sur la côte à quelques 300 kilomètres au nord de Lima, où nous avons un plan pour faire du volontariat dans un hostel…

09---mapa-peru-lima

Tony
Lima, Lima, Peru

Anuncios

Deja un comentario - Laissez un commentaire

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s