25/10/2012 – La réserve naturelle de Paracas

Ce jeudi 25 octobre nous arrivons à Paracas, sur la côte pacifique à quelques kilomètres de la ville de Pisco dans le département d’Ica.
Nous trouvons rapidement un hostel sympa et pas cher. Il faut dire que Paracas n’est pas très grand, c’est un petit village de pêcheurs qui compte quand même quelques hostels pour les touristes qui se donnent la peine de passer par là (ce n’est pas vraiment sur la route touristique classique du Pérou mais ce coin recèle tout de même de petits trésors méconnus…).
Nous passons la soirée à discuter avec un couple de français de l’hostel voisin. Lui, Vincent, est venu nous parler dans la rue pendant notre recherche d’hostel, attiré par la plaque française de la 205. Belén a fait des progrès en français et ça se voit, elle comprend quasiment tout et peut discuter correctement avec nos nouveaux amis (qui finalement ne sont pas un couple comme on le pensait, mais juste deux amis voyageant ensemble).

Vendredi 26 nous nous rendons à quelques kilomètres du village dans la réserve naturelle de Paracas : de toute beauté !
Cette réserve, de plus de 200 000 hectares, est classée et protégée car elle regroupe divers écosystèmes abritant un nombre impressionnant d’espèces marines (oiseaux, poissons, crustacés, pingouins, lions de mer – otaries…). Cette biodiversité est due au courant marin froid de Humboldt qui passe au large. Ce courant remonte de l’Antarctique et longe toute la côte chilienne et péruvienne jusqu’à Piura (au nord du Pérou) et emporte avec lui le plancton qui est la base d’une chaîne alimentaire très longue : du krill (petite crevette) aux baleines, en passant par toutes sortes de poissons, les oiseaux marins qui les suivent, les dauphins, les lions de mer… C’est aussi ce courant qui fait que les eaux du Chili et la majeure partie des eaux côtières du Pérou sont froides, un peu trop à notre goût pour s’y baigner.
Toute la réserve est un désert bordé d’une alternance de falaises et de plages.

Tout d’abord nous longeons la côte vers le sud en passant par quelques plages magnifiques, nous déjeunons sur l’une d’elle puis nous remontons vers le nord pour sillonner la péninsule qui est tout aussi belle.

P1000888
Youhou enfin la mer !!!

P1000899
La Cathédrale : l’arche qui la rattachait à la terre s’est effondrée lors du tremblement de terre de 2007 qui a détruit la ville de Pisco (magnitude 8 sur l’échelle de Richter !)

P1000900
Cette formation rocheuse formée par l’érosion de la mer et du vent sert d’abri à des centaines d’oiseaux

P1000911
Le désert et la mer sous le soleil donnent des paysages aux contrastes flamboyants

P1000914
La Playa Roja (la plage rouge) à l’entrée de la péninsule de Paracas

P1000944
Le petit port de pêche traditionnel de Lagunillas : les pélicans et les petits bateaux colorés se reposent de la pêche du jour

P1000952
La Playa Mina

P1000964
Les routes de la péninsule (ou “la 205 en mode Dakar”) et la baie de Lagunillas

P1000971
Les falaises nord de la péninsule qui abritent des familles de lions de mer et des colonies d’oiseaux marins

P1000998
Aujourd’hui nous fêtons nos neuf mois ensemble avec Bel dans un cadre splendide

Sur la route du retour nous passons au musée de la réserve (très beau et très bien fait) qui explique pas mal de choses sur le pourquoi et le comment de la réserve, les espèces autochtones, la formation géologique… C’est Bel qui conduira jusqu’à l’hostel sur le chemin du retour (ça faisait longtemps, il faut qu’elle pratique pour ne pas perdre la main).

Ce soir nous allons au restaurant en bord de mer pour fêter nos neuf mois ensemble. Je profite d’être à la mer pour commander un ceviche – un des plats nationaux : poisson et/ou fruits de mer crus baignant dans le citron, le tout bien assaisonné (voir pimenté) et accompagné de crudités, de patate ou patates douces, maïs grillé… Excellent et bien frais !

Nous passons saluer nos amis français dans leur hostel (ils s’en vont demain) puis nous rentrons car demain nous devons nous lever tôt : un autre trésor de Paracas nous attend…

08---mapa-peru-Paracas

Tony
Paracas, Ica, Peru

Anuncios

Deja un comentario - Laissez un commentaire

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s