29/09/2012 – Le calme des eaux du lac

Dans la soirée du samedi 29 septembre nous arrivons dans le petit pueblo de Chucuito au bord du lac Titicaca. Nous avons repéré ce petit village sur la carte, à une quinzaine de kilomètres de Puno – capitale du département du même nom. Nous voulions sortir un peu de l’ambiance de la ville après Tacna et Arequipa et, de plus, nous avons pu nous rendre compte que Puno est plutôt moche en la traversant.

Le lac Titicaca est coupé en deux par la frontière Pérou – Bolivie : la moitié ouest est péruvienne (département de Puno), la moitié est est bolivienne.
Avec ses 195 kilomètres de longueur et ses 65 kilomètres de largeur, c’est le 19ème plus grand lac du monde en superficie.
On y trouve plus de trente îles dont les plus connues sont Taquile, Amantani, les îles flottantes des Uros (coté Pérou), la Isla del Sol et la Isla de la Luna (coté Bolivie).
C’est le lac navigable le plus haut du monde, à environ 3815 mètres d’altitude. Autant dire qu’on est haut perchés à Chucuito !
La légende raconte que le premier inca est sorti des eaux du lac pour aller à Cusco fonder el Tawantinsuyo (l’empire inca).
Aujourd’hui le lac est exploité majoritairement par le tourisme et l’élevage de truites.

Nous nous installons dans le premier petit hôtel que nous voyons, sans chercher longtemps, fatigués après la route. C’est cher, nous verrons plus tard si nous trouvons autre chose. En tout cas c’est très joli, nous avons une petite maisonnette rien que pour nous et accès à la cuisine (enfin !).

Le lendemain c’est repos. Pour le déjeuner, truite du lac préparée par une cuisinière locale : frite et accompagnée de petites patates qu’il n’y a que dans les Andes (où on trouve des centaines de variétés de patates différentes), maïs (il existe également une multitude de variétés de maïs ici : blanc, jaune, noir, violet, rouge, gros grains, petits grains…), salade et des sauces épicées : excellent !
Après manger nous allons nous balader dans le village et sur les berges du lac où nous rencontrons un éleveur de truites qui part travailler en barque. Nous sommes tentés d’aller avec lui mais il ne rentrera que demain, cette nuit il va dormir dans la petite cabane flottante de l’élevage. Il ne fait pas super beau mais c’est un moment parfait pour le maté et le charango au bord du lac.

P1000081
Juan attend que Bel arrête de déconner pour aller surveiller ses truites

Lundi 1er octobre nous décidons de déménager. Nous chargeons la voiture et partons en quête d’un hébergement moins cher dans Chucuito.
Nous rencontrons un monsieur (que nous appellerons “le cowboy” d’après son look) très avenant et jovial qui nous propose de nous emmener à l’auberge du pueblo. Mais avant il veut absolument nous présenter à son frère. Ainsi soit-il… Il nous emmène sur la place du village où se trouvent quelques hommes et une cholita (les femme des Andes vêtues de manière traditionnelle : jupe, gilet, chapeau…) en train de descendre une caisse de bières… La cholita (un peu pompette) ne me lâche pas et veut absolument prendre une photo avec moi (avec cet épisode l’image de la cholita discrète, introvertie et remplie de fierté andine en a pris un coup). Nous posons donc avec eux, tout le monde est content, le cowboy nous présente son neveu qui nous emmène à l’auberge. Un jeune couple – un italo-péruvien (autre neveu du cowboy) et sa copine de Venise – a repris l’auberge depuis peu et sont en train de la rénover.
Nous avons une chambre, c’est assez rustique mais ce n’est pas cher (30 soles la nuit). Nous n’avons plus de cuisine, nous cuisinons comme nous pouvons (et ce que nous pouvons) dans notre bouilloire électrique. Inutile de dire qu’à plus de 3800 mètres d’altitude les nuits sont bien fraîches et le souffle est court.

P1000099
Un peu plus et je restais vivre à Chucuito… Séquestré par une cholita !

Une fois installés nous partons à la découverte de la région. Nous longeons le lac en direction de l’est (et de la Bolivie) jusqu’à Juli, surnommée la Rome de l’Amérique… Aucun rapport ! Nous n’avons pas vraiment compris pourquoi. C’est un petit village qui n’a rien de spécial à part quelques églises et temples (beaucoup pour un si petit village soit, mais tout de même…). Sandwichs sur la plage, un peu de guitare et nous repartons direction la péninsule de Chucuito qui offre des vues magnifiques sur le lac. Le coucher de soleil, les nuages et les averses qu’on aperçoit au loin ajoutent un cachet mystique au paysage.

P1000116
Aujourd’hui Belén joue en public

P1000120
Les barques du lac Titicaca

P1000128
Les jolis hameaux de pierre de la péninsule de Chucuito

P1000151
Bientôt le coucher de soleil sur le lac

P1000153
Belén au volant pour un cours de conduite sur piste et esquive de moutons

P1000166
Matecito !

03---mapa-peru-chucuito

Tony
Chucuito, Puno, Peru

Anuncios

Deja un comentario - Laissez un commentaire

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s