03/09/2012 – Maimará : Viva Jujuy !

Je profite donc que nous soyons tranquilles dans un endroit pour travailler, le but est de terminer le projet sur lequel je bosse avant de partir d’ici – je dois absolument sortir d’Argentine le 13 septembre au plus tard (mon visa de 90 jours va expirer). Les deux premiers jours c’est boulot à fond. Bel aussi bosse et sort un peu dans le village pour vendre quelques bagues et paires de boucles d’oreilles.
De temps en temps Valeria vient pour peindre une chambre et faire la causette. Elle est originaire d’ici mais a vécu à Córdoba (la province où j’ai vécu d’octobre 2011 à avril 2012) et à Santiago au Chili pour ses études. Elle est revenue il y a quelques mois à Maimará et a retrouvé la vie discrète des gens d’ici, elle n’a pas vraiment d’amis dans le village (sa mère, sa tante et son cousin seulement), elle est donc très contente de pouvoir discuter avec nous. Elle aimerait pouvoir ouvrir l’hostel en novembre-décembre, avant les prochaines grandes vacances.
Nous profitons également de la maison et de sa cuisine (avec réfrigérateur et four) pour cuisiner et nous faire plaisir : ossobuco, poulet et patates au four, gratin de pâtes, milanesas (escalopes milanaises) à la napolitaine, pain maison dont certains fourrés : oignons, fromage, jambon…certains même à la banane et à la confiture ou au dulce de leche (confiture de lait – incontournable en Argentine)…

P1080817
La vue depuis la fenêtre de notre nouvelle maison

Le jeudi 6 septembre nous allons visiter le Pucara à Tilcara. C’est un site archéologique où ils ont reconstitué quelques unes des maisons dans lesquelles vivaient les indiens originaires de la vallée. Pucara signifie “forteresse”, le site est situé sur les hauteurs de Tilcara d’où on a une vue sur la vallée à plusieurs kilomètres à la ronde. Sur la route nous rencontrons un voyageur-artisan-vendeur ambulant argentin que nous avons rencontré et côtoyé à Cafayate : Bin Laden (on ne connait pas son prénom alors Nico et Pia l’appelaient comme ça, du fait de sa barbe) qui s’est trouvé une petite allemande pour continuer le voyage. C’est marrant, après le joueur de charango et de flûte à Salta, nous recroisons un autre personnage de notre séjour à Cafayate.

P1080846
Quelques ruines du Pucara de Tilcara

Nous avons une peña à 200 mètres de la maison, vendredi soir nous allons donc y faire un tour : ça joue les classiques du folklore argentin, du Nord et de Bolivie et les gens dansent pas mal. Chacarera, Zamba, Cueca, Carnavalito… Super bonne ambiance et le vin n’est pas cher ! Une bonne occasion pour pratiquer notre Chacarera…
Le samedi soir nous invitons Valeria à manger et décidons d’aller voir ce qu’il se passe à Tilcara (à la recherche d’une peña). Tout est mort dans le village touristique voisin, nous revenons à Maimará et retournons à notre peña locale : une valeur sûre.

Dimanche nous avons invité Ignacio, Nati et Camilito à venir manger. Ils débarquent vers midi et nous passons tout l’après-midi ensemble à manger, discuter, boire du vin et du maté…

P1080856
Hola Camilito !!! Toujours de bonne humeur ce petit !

Lundi, visite de la Garganta del Diablo (encore une, après celle des chutes d’Iguazu et celle de la vallée Calchaqui – entre Cafayate et Salta). Une gorge très étroite dans laquelle passe un rio (assez sec à cette période mais l’étendue de son lit laisse présager qu’en saison des pluies – janvier à mars – il doit débiter pas mal). Un peu décevant, nous nous rattrapons en remontant le lit du rio pour allez voir une petite cascade encaissée dans la montagne.

Mardi 11 septembre, dernier jour à Maimará, nous allons visiter le fameux petit village de Purmamarca avec son cerro aux sept couleurs. On y était passés en janvier avec Aymeric sur la route du Chili sans nous arrêter et au retour je m’y étais arrêté une nuit et j’avais dormi dans la voiture – tout seul, ayant laissé Aymeric à San Pedro de Atacama sur le bord de la route pour faire du stop jusqu’au Pérou…
Aujourd’hui nous avons un temps superbe, le petit village au pied de la montagne multicolore est très mignon (les petites rues de terre, la place…) et les cerros alentours sont impressionnants et très colorés. Nous passons tout l’après-midi à nous balader à Purmamarca et autour, passons faire quelques courses à Tilcara (ainsi que récupérer une roue crevée qu’on avait laissée à la gomeria et vendre quelques articles à la pharmacienne, notre meilleur cliente – en deux fois elle a acheté pour près de 100 pesos) et rentrons à la maison. Je dédie cette dernière soirée à finir mon boulot (je livrerai plus tard, sûr qu’il y aura quelques corrections à apporter mais au moins le principal est fait) car demain nous reprenons la route et nous ne savons pas ce que nous réserve la suite du voyage…

P1080887
Le petit village de Purmamarca

P1080890
El Cerro de los Siete Colores (chaque couleur représente une ère géologique)

P1080919
Chau Valeria ! Demain nous reprenons la route, direction le Chili !

Tony
Maimará, Jujuy, Argentina

Anuncios

Deja un comentario - Laissez un commentaire

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s